La préparation chimique

Ce glossaire n'est pas organisé par ordre alphabétique, il suit les étapes de la réalisation d'une lithographie et désigne différents outils ou étapes.
Nous avons repris quelques définitions sur d'autres sites bien documentés, merci à eux.
 
La réalisation d'une lithographie se décompose en cinq grandes parties. 
 
  • Le grainage de la pierre
  • Le dessin 
  • La préparation 
  • L'impression
  • La justification du tirage

 

La préparation, en lithographie, consiste à déposer sur la surface dessinée de la pierre, un mélange composé de gomme arabique diluée dans l'eau et d'acide nitrique.

Le but de cette préparation est, d'une part, de fixer la matière qui a servi à dessiner, c'est-à-dire le dessin composé de crayon, d'encre, etc.

D'autre part, de permettre à la partie non dessinée de rejeter l'encre grasse en raison de la capacité de la pierre à s'imprégner d'eau après le traitement chimique.

Ce mélange peut être plus ou moins concentré en acide nitrique suivant la résistance du dessin.(plus de détails dans la rubrique préparation)

 

Le talc : avant d'étendre le mélange gomme/acide sur la surface de la pierre , le talc est saupoudré de manière fine sur toutes les parties dessinées.

Le dessin étant composé en partie de matière grasse cela a pour effet de rejeter la préparation aqueuse. Ce phénomène de répulsion empêche un bon détourage du dessin.

Le talc assèche en quelque sorte la surface grasse du dessin permettant une préparation plus homogène.

(En cas de non respect de cette étape la pierre est néanmoins préparée, il suffit d'insister un peu, avec le mélange, sur les contours du dessin)

 

Gomme arabique : En lithographie, les propriétés hydrophiles de la gomme arabique sont utilisées pour créer et maintenir un film d'eau sur les parties non encrées de la pierre lithographique (l'eau repousse le gras). (wikipédia)

Elle est utilisée en mélange à l'acide pour préparer la pierre et pour retoucher les dessins, pour protéger la pierre en fin de tirage si l'imprimeur souhaite reprendre le tirage ultérieurement, pour réaliser un gommage fin.

Le Gommage fin : le gommage fin consiste à déposer de la gomme arabique que sur les parties non dessinées de la surface de la pierre en préservant le dessin de toute trace de gomme.

Cette opération permet de retirer le dessin ou l'encre pour les remplacer par une autre encre tout en protégeant les parties non dessinées des traces de gras  lors du retrait de la partie dessinée.

Pour rappel, la gomme arabique n'est pas soluble à l'essence mais à l'eau, elle se maintien en place lors de l'enlevage du dessin qui se fait à l'essence.(voir une manière de faire un gommage fin en cliquant sur ce lien)

 

L'acide nitrique :

Les préparations localisées :

La double préparation :

bientôt la suite...

 

 

 

 

 

 

×