Précisions sur les reports de photocopie

Réponse concernant le report de photocopie sur pierre Lithographique.

 

Je dois dire qu'il n'y a pas qu'une seule technique de report.

En effet, il s'agit d'imaginer ce que l'on souhaite obtenir graphiquement afin de choisir ou de chercher une technique adaptée.

Reporter une photocopie consiste à transférer l'encre déposée sur un papier imprimé avec un photocopieur sur un autre support, par exemple sur une pierre lithographique.

Il est possible de transférer une photo ou un dessin.

Cette technique reste aléatoire, elle permet des effets graphiques plutôt qu'une reproduction fidèle, surtout concernant le transfert de photographie.

 

Avant de réaliser le transfert, il est utile de prendre en compte les moyens techniques à votre disposition  pour parvenir au résultat recherché.

 

  • Avez-vous un produit solvant permettant le transfert, car il faut ramollir l'encre pour la détacher du support papier ?

  • Ce produit est-il plus ou moins volatile, car cela entraîne un certain rythme et ordre d'exécution ?

  • Avez-vous une presse à disposition car cela permet une pression régulière lors du transfert et permet de réaliser un travail plus précis ?

  • Si vous ne possédez pas de presse, quel outil vous permettra de détacher l'encre du papier pour la transférer sur la surface de la pierre,  une raclette, un baren, une cuillère...?

  • La pierre a -t-elle été grainée finement ou grossièrement car cela aura un impact sur la finesse des traits ainsi que sur la qualité des zones foncées et des demi-teintes ?

Il y a bien d'autres éléments qui influeront sur le résultat.

C'est pourquoi des essais seront indispensables pour que vous puissiez vous rapprocher progressivement de ce que vous souhaitez obtenir.

Vous pourrez étendre le solvant sur le support avant de placer la photocopie et presser ou placer la photocopie sur la pierre et l'enduire de solvant, au verso, avant de presser.

Vous pourrez obtenir de bon résultats avec les deux manières...

Pour l'exemple que j'ai réalisé au dissolvant à ongle, j'ai humidifié le dos de la feuille car ce solvant est très volatile et qu'il s'évaporait avant même que j'ai posé la feuille lorsque je l'étalais sur la pierre.Voir sur ce lien : ici

 

Travaillez dans un local ventilé car certains solvants, comme l'acétone, sont nocifs.

Équipez-vous de protection, gants et masque...

Utilisez les solvants les moins nocifs. (Il existe des éco-solvants)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

×