Une manière de mouillage des feuilles pour un tirage manuel à la bête à corne.

 Il est parfois utile, lors d'une impression lithographique, d'humidifier légèrement les feuilles de papier.

Ici, nous parlons de papier chiffon ou suffisamment poreux car les papiers surfacés, couchés ou calque ne supportent pas l'eau.

Cela permet au papier d'être plus réceptif à l'encre et de préserver les détails fins car il n'est plus nécessaire de trop charger en encre...

Certains imprimeurs préparent le papier en humidifiant une feuille sur deux puis en recouvrant l'ensemble film plastique.

En attendant un peu, l'humidité se transfert à l'ensemble du paquet ainsi préparé.

Parfois, d'autres mouillent le papier avec un éponge gorgée d'eau juste avant le tirage.

Ces manières de faire peuvent donner de bons résultats en fonction des besoins spécifiques.

Nous avons testé une manière qui donne une grande qualité de reproduction des finesses de dessin tout en préservant la qualité des aplats.

 

Une manière de mouillage des feuilles,

(pour un tirage manuel à la bête à corne)

  • Préparer des morceaux de tissu, style coton épais, d' un format plus grand que vos formats de feuilles.
  • Avec un pulvérisateur humidifier le tissu au besoin du tirage, vous pouvez aussi légèrement humidifier le papier.
  • Répéter l'opération en superposant les morceaux de tissu et les feuilles ainsi préparées.
  • Vous pouvez recouvrir l'ensemble avec un film plastique et une planche de bois pour préserver l'humidité.
  • Attendre un peu.
  • Débuter le tirage.

Cette technique permet une très bonne répartition de l'humidité à l'ensemble des feuilles et une très bonne constance des tirages...

 

Tissu

 

Tissu et film plastique

 

×